Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2016

Une investigation psychologique

 

 

 

 

On nous avait prévenus : The Civilians (Investigate theater, New York) parlent de la mort. Et les âmes sensibles de s’abstenir. Elles ont eu tort. Irene Lucio et Dan Domingues, nous ont démythifié la terrible camarde. The undertaking (L'Entreprise) n'est pas un voyage en enfer, mais une investigation psychologique.

Théâtre de Ville, Steve Cosson, BAM, Emmanuel Demarcy-MottaDans un décor clair - gris trianon un peu bleuté –  (lumières de Thomas Dunn, scénographie de Marsha Ginsber) - les deux comédiens s’interrogent sur l’angoisse des hommes devant la mort, et tels des personnages de comédie américaine analysent nos comportements.

Nous sommes plus proches des questionnements pleins d'humour de Woody Allen et Israel Horovitz que des visions épouvantables de George A. Romero. Et les murs blancs moirés d’argent, pouvant aussi servir d’écran, les images de l’Orphée de Cocteau donnent au thème de la mort une poésie surréaliste qui scande chacune des scènes de l’investigation. Le spectacle s'inscrit, pour nous, comme un magnifique et émouvant hommage au poète disparu  dont les images nous bouleversent toujours...

Le temps d’écrire notre enthousiasme pour ce spectacle, et déjà, c’est fini. Mais les échanges Paris/New York continuent.

Renseignez-vous et n’hésitez plus !

 

 

The Undertaking texte et mise en scène de Steve Cosson

Du 5 au 8 octobre

Théâtre de la Ville

Theatredelaville-paris.com

Jusqu’au 16 octobre.

 

Écrire un commentaire