Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2014

Radio Trenet

Théâtre, music-hall, Trenet, Attention, nouvel horaire !

à partir du  6 mai 2014


du mardi au samedi à 19h00 - dimanche à 15h00

06/04/2014

Être ou ne pas être black

 

  

 Théâtre, manufacture des Abbesses, Thomas Le Douarec, Caroline DevismesCaroline Devismes est blonde, elle a les yeux bleus et se prétend afro-américaine, et vous savez quoi ? On la croit. Parce qu’elle en a la voix. Parce que le casque de sa chevelure bouclée, rappelle celui de son idole, Diana Ross.

Alors, même si elle est née au Portel, pour son partenaire producteur, Stevie Soul (Lauri Lupi) qui se prétend black et aveugle, elle sera Diana Voice.théâtre,manufacture des abbesses,thomas le douarec,caroline devismes

Elle chante les gospels, et ses graves vous donnent des frissons. Et quand son partenaire prétendra être Indien, elle atteindra les aigus d’Yma Sumac.

théâtre,manufacture des abbesses,thomas le douarec,caroline devismesUne merveille, cette Caroline Devismes, et quelle délicate comédie musicale brodée de fil noir a-t-elle cousue avec Thomas Le Douarec, qui met aussi en scène !

Lauri Lupi a du métier et incarne parfaitement le pianiste chanteur, danseur et menteur, amoureux de son étoile.

Au thème des secrets de famille, se mêlent la nostalgie des grands jazzys américains, l’absurdité des destins contrariés par « manque de peau » comme disait Nougaro, et l'humour universel.

Et quels talents ! Et pour nous, spectateurs, que d’émotions !

 

 

photos © LOT 

 

Le jour où je suis devenue chanteuse black de Caroline Devismes et Thomas Le Douarec

 

Manufacture des Abbesses

À 19 h du mercredi au samedi

Jusqu’au 3 mai

01 42 33 42 03

 

 

 

16/03/2014

Dégeler la parole

Théâtre, Rond-Point, Rabelais

 

  

 

Ce n’est pas la première fois que Rabelais est adapté au théâtre, mais Jean Bellorini réussit, avec Paroles gelées, un spectacle total, un véritable chef d’œuvre.

Il cosigne l’adaptation avec Camille de la Guillonnière et met en scène, l’œuvre de Rabelais en respectant l’esprit et la lettre. Treize comédiens, chanteurs, musiciens, tous extraordinaires, se partagent les multiples rôles de la saga de Pantagruel : Marc Bollengier,
François Deblock,
Patrick Delattre,
Karyll Elgrichi,
Samuel Glaumé,
Benjamin Guillard en alternance avec Teddy Melis, Camille de la Guillonière, Jacques Hadjaje, Gosha Kowalinska, Blanche Leleu, Clara Mayer, Geoffroy Rondeau, Hugo Sablic, lesquels, en dignes pantagruelistes touchent à tous les arts. La scénographie et les costumes de Lauriane Scimemi conduisent les spectateurs dans ce voyage initiatique qui conduit Pantagruel, Panurge, frère Jean et les autres aux confins de la terre, en ce lieu où les paroles sont « gelées » et où les protagonistes les libèrent.« Paroles piquantes, paroles sanglantes, paroles honorifiques » ou « mal plaisantes », ces « mots de gueule » dégèlent entre « très bons et joyeux pantagruelistes ».Rabelais, Théâtre, Bellorini

Car il s’agit bien en libérant la parole, de libérer l’esprit, les mœurs, la société tout entière.

Pour ceux qui craindraient de ne pas comprendre cette langue du XVIe siècle, Jean Bellorini a prévu un interprète, Alcofribas Nazier* lui-même qui vous donne commentaire et traduction et accompagne les héros dans leur pérégrination.

 Vous vous souvenez  sans doute du premier conseil donné par Rabelais :

 

« Dépouillez-vous de toute affection

Et le lisant ne vous scandalisez »

 

Et de sa maxime :

 

« Voyant le deuil qui vous mine et consomme

 Mieux est de rire que de larmes escrire

 Pour ce que rire est le propre de l’homme »,

 

Aujourd’hui, à la question « Rabelais est-il mort ? » Jean Bellorini répond :

 « Non sa meilleure part a repris ses esprits

 Pour nous faire présent de l’un de ses escrits

Qui le rend entre tous, immortel et fait vivre »

 

Alors ? Courez vite vous réchauffer aux Paroles gelées.

 

 

 

  

Alcofribas Nazier* : Anagramme et pseudonyme de François Rabelais

 

 

 

Création en janvier 2012 au Théâtre National de Toulouse, Paroles gelées a reçu en 2012 le Prix Jean-Jacques Lerrant du Syndicat de la critique (révélation théâtrale de l’année)
 et en avril 2013 le Prix de la mise en scène au Palmarès du Théâtre.

  

Paroles gelées d'après l'oeuvre de François Rabelais

adaptation Jean Bellorini et Camille de la Guillonnière

 

Théâtre du Rond-Point

en salle Renaud-Barrault

 01 44095 98 21

 

www.theatredurondpoint.fr 

jusqu’au 4 avril 2014, 21h

dimanche à 15h 
relâche les lundis 

 Tournée

9 - 15 avril 2014 au  Grand T, Nantes (44)


23 et 24 avril 2014 à Bonlieu Scène nationale d’Annecy (74) 

12 mai 2014
 Espace Jean Legendre, Compiègne (60)

27 mai 2014 Granit - Scène nationale de Belfort (90)